• à PROPOS DE MOI

    Je suis Docteur en philosophie de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, agrégé de philosophie et normalien-étudiant de l'ENS Paris.


    Mes recherches philosophiques se trouvent à l'intersection de la philosophie de l'action, de l'ontologie, de la philosophie sociale et de l'anthropologie philosophique. Je suis particulièrement intéressé par le rapport de la personne à ses actions, en cherchant à comprendre comment le contenu de ses actions est déterminé. C'est le sujet de la réflexion que j'ai menée, par l'étude de l' œuvre de Sartre, pour ma thèse de doctorat intitulée La réalisation de la corrélation. L'action dans la philosophie de Sartre. J'ai soutenu ma thèse en 2020 et continue mes recherches en écrivant des articles, participant à des conférences et en préparant un projet de post-doctorat.

  • Domaines de recherche et d'enseignement

    Domaines de recherche

    Philosophie française du 18e au 20e. Philosophie de l'action. Phénoménologie. Philosophie du sujet. Philosophie morale. Philosophie sociale. Ontologie.
    Auteurs : Sartre, Beauvoir, Bergson, Merleau-Ponty, Rousseau, Nicole.

    Domaines d'enseignement

    Philosophie morale. Philosophie du sujet. Philosophie politique. Histoire de la philosophie. Métaphysique. Philosophie de la connaissance. Épistémologie.

  • Éducation

    Qualification aux fonctions de maître de conférences

    2021

    Comité Nationale des Universités

    Doctorat de philosophie

    Novembre 2020

    Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

    Thèse de doctorat : La réalisation de la corrélation. L'action dans la philosophie de Sartre, sous la direction du Pr. Renaud Barbaras.

    Agrégation de philosophie

    2020

    Diplôme de l’École Normale Supérieure

    2007-2012

    Normalien-étudiant de l'ENS Paris

    Master 2 recherche de philosophie

    2010

    Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

    Mémoire de recherche : « L'amour de soi et l'amour-propre chez Pierre Nicole et Jean-Jacques Rousseau », sous la direction du Pr. Denis Kambouchner

    CAPES de philosophie

    2010

    Licence de philosophie

    2008, lauréat d'une bourse de mérite pour le master.

    Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

    Master 2 recherche de droit (philosophie du droit et droit politique)

    2007, major de promotion

    Université Paris 2 Panthéon-Assas

    Mémoire de recherche : « Le stoïcisme dans l'oeuvre de Descartes », sous la direction du Pr. Denis Alland.

  • Emploi et responsabilités universitaires

    Professeur agrégé de philosophie

    2015 à ce jour

    Académie de Nantes : lycée Bellevue, Le Mans

    Docteur en philosophie de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

    2020 à ce jour

    Membre du Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne, au sein de l'Institut des Sciences Juridiques et Philosophiques de la Sorbonne

    Doctorant contractuel avec charge d'enseignement

    2012-2015

    Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

    Chargé d'enseignement en philosophie

    2012-2014

    Université Paris Sciences et Lettres

  • Affiliations

    Membre associé de la Société française de philosophie.

    2021 à ce jour

    Member of the Society for European Philosophy.

    2020 à ce jour

    Member of the Nordic Society of Phenomenology, Danemark.

    2019 à ce jour

    Membre du Groupe d'études sartriennes, Paris.

    2013 à ce jour

    Docteur, membre associé à l’Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne (UMR 8103), Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne.

    2012 à ce jour

  • Thèse de doctorat en philosophie

    La réalisation de la corrélation. L'action dans la philosophie de Sartre

    Résumés de la thèse

    Sartre élabore une philosophie de l’action fondée sur une ontologie originale, que cette thèse conceptualise comme une « corrélation réaliste ». Les deux régions de l’être, que sont l’être humain (ou pour-soi) et le monde, sont relatives. C’est à partir de leur relation que l’on peut étudier l’existence humaine comme engagée et la réalité des déterminations du monde. La dynamique de l’action réalise cette corrélation. La relativité de l’être de l’agent au monde permet de comprendre pourquoi il agit. En effet, la finalité des actions, comme un appel depuis l’avenir, s’éclaire grâce à la corrélation. Cependant, la liberté de l’agent est perturbée et même aliénée. Pour en prendre la mesure, Sartre analyse le rapport aux autres à l’aune de la corrélation de l’agent et de sa situation sociale. Il montre comment les exigences matérielles et sociales s’intègrent dans la dynamique pratique. Le projet existentiel totalise le vécu de l’agent, comme universel singulier dans son époque et au milieu des autres. Ainsi peut-on tenter de dépasser l’alternative de la liberté et du déterminisme. Enfin, une ontologie de l’action peut être développée pour éclairer la dynamique pratique de l’existence humaine.

    Jury de thèse

    - Renaud Barbaras, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directeur de thèse
    - Jocelyn Benoist, Université Paris Panthéon-Sorbonne, président du jury
    - Florence Caeymaex, FNRS – Université de Liège
    - Vincent De Coorebyter, Université libre de Bruxelles, rapporteur
    - Francis Wolff, École Normale Supérieure de Paris, rapporteur.

     

    * Depuis 2016, l’Université ne délivre plus de mention pour le doctorat. Cependant, le rapport de jury mentionne (p. 25) : « Lors de la proclamation, le Président du jury tient à transmettre au candidat, en son nom propre et en celui de ses collègues unanimes, les plus chaleureuses félicitations : en effet, le jury outre le mérite intrinsèque de la thèse, a vivement apprécié la qualité tout à fait exceptionnelle de la discussion de soutenance dans laquelle le candidat s’est pleinement engagé philosophiquement. »

  • Organisation et participation à la vie de la recherche

    Responsable de la section Recensions de la revue Implications philosophiques.

    2020 à ce jour

    Membre du comité de lecture de la revue Implications philosophiques.

    2019 à ce jour

    Coorganisateur avec Olivier D'Jeranian d'un colloque international sur « L'être et le néant : le problème du néant, l'être-pour-soi » à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

    Juin 2017

    Coorganisateur des Doctorales de philosophie de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

    Juin 2015

    Coorganisateur avec Olivier D'Jeranian d'un colloque international sur « L'être et le néant : le pour-autrui; avoir, faire et être » à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

    Mai 2015

    Membre du programme international PHC PESSOA « Rationalité pratique, jugement et motivation morale », dirigé par les professeurs Laurent Jaffro (Univ. Paris 1) et José Manuel Santos (Univ. da Beira Interior, Covilha, Portugal).

    2014-2015

    Fondateur et coorganisateur avec Clarisse Zoulim du séminaire doctoral d'EXeCO, Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

    2014-2015